Livre septième - Imprudence de faire des questions à un livre

  • Ne tentez pas la bible (3)

    Au surplus, le docteur Hérode ne semblait pas le sentir.
    Lethierry ne répondant plus, le docteur Hérode se donna carrière. Le conseil vient de l’homme et l’inspiration vient de Dieu. Dans le conseil du prêtre il y a de l’inspiration. Il est bon d’accepter les conseils et dangereux de les rejeter. (...)

  • Ne tentez pas la bible (2)

    Déruchette se leva.
    Le jeune prêtre, qui était le révérend Ebenezer, s’inclina.
    Mess Lethierry regarda M. Ebenezer Caudray, et grommela entre ses dents : Mauvais matelot.
    Grâce avança des chaises. Les deux révérends s’assirent près de la table.
    Le docteur Hérode entama un speech. Il lui était revenu (...)

  • Ne tentez pas la bible (1)

    Dans les vingt-quatre heures qui suivirent, mess Lethierry ne dormit pas, ne mangea pas, ne but pas, baisa au front Déruchette, s’informa de Clubin dont on n’avait pas encore de nouvelles, signa une déclaration comme quoi il n’entendait former aucune plainte, et fit mettre Tangrouille en liberté. (...)

  • Beaucoup d’étonnement sur la côte ouest (2)

    Ce bateau s’exposait beaucoup. Il y a là des coups de vent subits très dangereux. La roche Souffleresse est ainsi nommée parce qu’elle souffle brusquement sur les barques.
    À l’instant où la lune se levait, la marée étant pleine et la mer étant étale dans le petit détroit de Li-Hou, le gardien solitaire (...)

  • Beaucoup d’étonnement sur la côte ouest (1)

    La nuit qui suivit ce jour-là devait être, à partir de dix heures du soir, une nuit de lune. Cependant, quelle que fût la bonne apparence de la nuit, du vent et de la mer, aucun pêcheur ne comptait sortir ni de la Hougue la Perre, ni du Bourdeaux, ni de Houmet-Benèt, ni du Platon, ni de Port-Grat, ni (...)